Comment se déroule un audit énergétique en copropriété ?

Conseils

  • Accueil
  • >
  • Conseils
  • >
  • Comment se déroule un audit énergétique en copropriété ?
527x351 audit energetique

L’audit énergétique est réalisé par un ingénieur thermicien. Ce dernier vient évaluer la performance énergétique de la copropriété, il identifie les besoins d’entretien et les améliorations possibles. Il transmet ensuite ses préconisations aux copropriétaires pour réaliser des économies d’énergie et leur propose des scénarios de travaux.

Un logement difficile à chauffer, une façade qui se détériore, des balcons qui se dégradent ou des menuiseries qui vieillissent… comment savoir si votre copropriété a besoin d’une rénovation énergétique ? Et comment définir les priorités ? L’audit énergétique est l’outil permettant de diagnostiquer les besoins de votre immeuble et d’avoir une vision globale pour améliorer le confort de votre appartement.

À quoi sert un audit énergétique ?

Un audit énergétique de qualité est la clé pour avoir une connaissance approfondie de l’état de votre copropriété. Il se concentre sur les aspects thermiques (consommation d’énergie, déperditions, améliorations énergétiques). Ce bilan énergétique se déroule en plusieurs étapes :

  • découvrir l’état existant de la copropriété (besoins d’entretien et performance énergétique) ;
  • identifier les améliorations possibles ;
  • définir des scénarios de travaux de rénovation adaptés à la copropriété ;
  • partager les conclusions de l’audit à l’ensemble des copropriétaires.

Quelles sont les obligations concernant l’audit énergétique ?

Depuis le 1er janvier 2012, réaliser un audit énergétique est une obligation pour les copropriétés de plus de 50 lots équipées d’un système de chauffage collectif et construites avant 2001. Pour les copropriétés de moins de 50 lots en chauffage collectif, la loi impose :

  • de réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE).

audit energetique

Attention, les lots pris en compte pour le calcul du seuil d’application concernent l’ensemble des lots de la copropriété. Par exemple, comme le précise service-public.fr, le site officiel de l’administration : une copropriété qui comporte deux commerces en rez-de-chaussée et seize logements associés chacun à un parking et une cave, représente 50 lots au total. Elle est donc soumise à l’obligation d’effectuer un audit énergétique.

Audit énergétique : quelle est la différence avec le diagnostic de performance énergétique (DPE) ?

L’audit énergétique et le DPE collectif servent tous deux à évaluer la performance énergétique d’un bâtiment. Mais ils utilisent des méthodes de calcul différentes, celle du DPE collectif étant simplifiée. Ce dernier peut être réalisé par un diagnostiqueur immobilier, contrairement à l’audit énergétique, qui doit être réalisé par un ingénieur qualifié et expérimenté.

Si l’audit énergétique et le DPE analysent l’ensemble de l’immeuble, les parties communes ainsi que les parties privatives, le DPE collectif rentre beaucoup moins dans les détails, à la fois dans le calcul et dans l’analyse. Par exemple, il ne comporte pas d’enquête auprès des occupants pour évaluer leurs habitudes de consommation, leur confort thermique, leur utilisation et leur gestion des équipements.

Le DPE collectif a pour principal intérêt son prix, beaucoup moins élevé que celui d’un audit. Et le fait qu’il a valeur de DPE individuel pour chaque appartement.

En revanche, il analyse trop peu de paramètres pour constituer une aide à la décision réellement utile.

Audit énergétique, une réalisation soumise au vote

L’audit énergétique fait l’objet d’un vote en assemblée générale. S’il est refusé, il sera proposé à nouveau à l’AG suivante. Si cela se produit à plusieurs reprises, la loi ne spécifie pas de sanction. S’il est voté à la majorité simple, le professionnel en charge de l’audit est choisi après mise en concurrence de plusieurs entreprises. Le prix de l’audit dépend de critères comme la complexité de la copropriété, le nombre de bâtiments et d’appartements, le type de chauffage, l’existence ou non de plans…

Les résultats de l’audit énergétique doivent ensuite être présentés aux copropriétaires. Le syndic de copropriété doit inscrire sa présentation à l’ordre du jour de l’assemblée générale qui suit le vote de l’audit. Une synthèse du rapport d’audit doit être jointe à la convocation de l’assemblée générale.

A noter, l’audit énergétique devient un document obligatoire, exigé notamment par certaines mairies lors d’une demande de déclaration préalable de travaux. Il est préférable d’envisager l’audit avant des travaux urgents. Ainsi, vous pourrez prendre le temps de la réflexion collective et établir la liste des travaux prioritaires.

Les équipes de Reanova sont à vos côtés pour mettre en œuvre l’audit et les travaux nécessaires. Pour vous faire une idée de notre expertise, n’hésitez pas à consulter nos exemples d’audit réalisés.

L’audit global pour prendre en compte tous vos besoins

En se focalisant uniquement sur les aspects thermiques, l’audit énergétique ne répond pas à toutes vos questions. La conviction de Reanova est qu’un audit global est la meilleure solution pour engager un projet de rénovation. En ajoutant aux données thermiques les aspects architecturaux et financiers, il vous offre une vision complète des enjeux à venir de la copropriété.

L’audit global comprend une analyse :

  • du bâtiment et de ses pathologies ;
  • des consommations énergétiques ;
  • des sources de déperditions ;
  • des améliorations prioritaires ;
  • du coût précis des travaux ;
  • des aides financières disponibles ;
  • de la valorisation future du patrimoine.

Il permet d’élaborer des scénarios adaptés à la situation de la copropriété. Ces derniers sont ensuite déclinés sous forme de simulations financières pour chaque type d’appartement. Les conclusions de l’audit sont présentées à l’ensemble des copropriétaires de manière pédagogique, ce qui permet à la copropriété d’avoir une vision claire du plan de travaux à réaliser.

Les phases de l’audit global

Pour les copropriétés franciliennes, l’Ademe et l’Agence parisienne du climat ont établi un cahier des charges de l’audit global. Il est constitué de quatre étapes :

Étape 1 : l’état des lieux

Les équipes, composées d’architectes, d’ingénieurs thermiques et du chef de projet, se déplacent sur site pour récupérer les données nécessaires, effectuer des relevés et examiner le bâti. Ainsi, ils peuvent réaliser un diagnostic complet. En complément, des consultations individuelles des copropriétaires sont organisées. Les architectes modélisent la copropriété en maquette numérique 3D pour définir aux mieux les aménagements et permettre aux copropriétaires de se les figurer.

Étape 2 : l’analyse thermique et technique de la copropriété

Le but est d’analyser les faiblesses et les besoins d’entretien des années à venir. Les ingénieurs thermiciens effectuent une analyse thermique approfondie de la copropriété en combinant deux méthodes de calcul :

  • le modèle de calcul « ouvert » permet de mesurer les consommations réelles du bâtiment ;
  • le modèle de calcul « réglementaire » permet de valider les seuils d’économies d’énergie ouvrant des droits aux aides, qui baissent considérablement le coût de la rénovation.

Étape 3 : les préconisations techniques et le programme d’améliorations

L’ingénieur thermicien et l’architecte recensent les améliorations possibles de la copropriété selon les paramètres suivants :

  • performance thermique ;
  • compatibilité technique ;
  • coût d’investissement précis ;
  • éligibilité aux aides et aux subventions ;
  • réduction des consommations et évaluation du temps de retour sur investissement.

Étape 4 : la présentation et les simulations financières

La maîtrise d’œuvre construit les scénarios de travaux par itérations avec le conseil syndical. Chaque scénario est détaillé avec des simulations financières précises pour pouvoir les comparer.

Les ingénieurs thermiciens établissent également les futures étiquettes « énergie » et « gaz à effet de serre » des bâtiments, pour chaque scénario de travaux.

Avant l’assemblée générale, des réunions de présentation des résultats de l’audit sont organisées, afin d’accompagner les copropriétaires dans leur prise de décision.

Si vous souhaitez obtenir davantage de renseignements ou obtenir un devis, n’hésitez pas à contacter nos équipes.