Valorisation du patrimoine

Un atout durable

Les défauts d’entretien d’un logement ancien peuvent avoir un fort impact sur sa valeur financière. La rénovation globale est le moyen de passer d’une logique de dépense à une logique d’investissement. Explications.

Mauvaise étiquette énergie, ravalement imminent, fenêtres d’origine, hall d’entrée vétuste, balcons en mauvais état avec des garde-corps corrodés… Tous ces facteurs sont sources de négociation à la baisse du prix des appartements des résidences construites après-guerre. L’écart de prix au m² d’un logement neuf et d’un logement ancien est ainsi très important.

Valorisation du patrimoine, le marché des appartements rénovés

Pourtant, les appartements construits dans les années 1950, 1960 et 1970 ont d’indéniables qualités. Généralement plus spacieux que les logements à nombre de pièces identique, ils sont souvent traversants.

Mais les atouts peuvent également être extérieurs : ils sont parfois situés sur des terrains plus vastes et proposent un nombre plus important de parkings. De plus, la qualité de construction des bâtiments est la plupart du temps au rendez-vous.

Une fois rénovées, ces résidences sont remises aux normes actuelles en termes de confort et de consommation énergétique. Par ailleurs, leur aspect architectural est modernisé, ce qui a également un impact sur les prix de vente. Un marché des appartements anciens rénovés est en train d’émerger. Selon les études statistiques disponibles sur la base des données immobilières des notaires, le coût des travaux de rénovation est souvent entièrement intégré dans le prix des appartements, même dans des zones tendues comme les grandes agglomérations.

Une valorisation du patrimoine durable

Cette valorisation est durable, car les éléments sur laquelle elle porte ne se démoderont pas. Par exemple, les études statistiques de la base des données des notaires montrent l’importance d’une bonne étiquette énergie. Si elle est associée au label bâtiment basse consommation (BBC-rénovation), cela peut être un argument de vente important. D’ici 2050, l’ensemble du parc français de logements devra atteindre le niveau BBC-rénovation.

Une ventilation performante, de nouvelles menuiseries et de nouveaux volets, des garde-corps mis à neuf, des balcons rénovés, des halls d’entrée rafraîchis avec un nouvel éclairage et de nouvelles boîtes aux lettres… tous ces éléments qui font partie du projet de rénovation globale améliorent la valeur d’un bien.

A l’inverse, les résidences qui ne seront pas rénovées ou seulement partiellement vont voir progressivement leur valeur diminuer, au fur et à mesure, d’autant plus si les immeubles aux alentours effectuent une rénovation globale.

La rénovation globale est donc le moyen de cumuler les avantages de l’ancien et du neuf : le coût d’investissement est inférieur au neuf et la valorisation du bien est au rendez-vous.

Vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur la rénovation globale, contactez nos équipes.