Le rôle de l’assistant à maîtrise d’ouvrage (AMOA) en rénovation énergétique de copropriété

Conseils

  • Accueil
  • >
  • Conseils
  • >
  • Le rôle de l’assistant à maîtrise d’ouvrage (AMOA) en rénovation énergétique de copropriété
Rôle du maître d’oeuvre (AMO) et rénovation énergétique d’une copropriété

L’AMOA (ou AMO) est l’assistant à maîtrise d’ouvrage. La mission de ce consultant est d’aider les copropriétaires à prendre des décisions lors d’un projet de rénovation. Il fait le lien entre le maître d’ouvrage et le maître d’œuvre. Certaines agences de maîtrise d’œuvre spécialisées intègrent le pilotage du projet.

Le domaine du bâtiment possède un vocabulaire bien particulier. MOA, MOE, AMOA… vous pouvez rapidement vous perdre dans ces abréviations lorsque vous réalisez des travaux dans votre copropriété. Voici quelques indications sur le rôle de chacun et notamment celui de lAMOA, pour mieux vous y retrouver.

Quelle est la différence entre MOA et MOE ?

Le maître d’ouvrage (MOA) est la ou les personnes qui passe(nt) la commande de conception et des travaux. Dans le cas d’une rénovation de copropriété, il s’agit du syndicat de copropriétaires, représenté par son syndic.

Le maître d’œuvre (MOE) est la ou les personnes qui apporte(nt) une solution architecturale, technique et économique à une commande effectuée par le maître d’ouvrage pour son projet de rénovation. Le maître d’œuvre peut être un architecte ou un ingénieur. Il peut également s’agir d’un bureau d’études ou d’un groupement de ces différentes professions. Le maître d’œuvre a aussi pour rôle le suivi d’exécution des travaux : il dirige les entreprises sur le chantier.

Quel est le rôle de l’AMOA (ou AMO) ?

L’AMOA (ou AMO) est l’assistant à maîtrise d’ouvrage. Ce consultant aide les copropriétaires à prendre des décisions sur les aspects techniques, sociaux, juridiques et/ou financiers du projet. Il apporte son expertise au syndicat des copropriétaires, le conseille, participe à la coordination du projet avec le MOE et le syndic. C’est un interlocuteur supplémentaire dont la contribution/pertinence s’évalue en fonction de la maturité du projet, de la capacité du conseil syndical à prendre des arbitrages (connaissance technique, expérience de projet similaire…). Il est important de bien définir sa mission selon vos besoins et de vous assurer qu’il n’y a pas de redondance avec les autres acteurs du projet.

Quand faire appel à un AMOA ?

Pour déterminer si vous avez besoin d’être accompagné par un AMOA,  il y a trois questions essentielles à vous poser :

  • Le projet de rénovation énergétique établi pour votre copropriété est-il clair ? Le plan de travaux, défini ?
  • Pensez-vous avoir les connaissances ou l’expérience nécessaire au sein du conseil syndical ou d’une commission de copropriétaires pour mener à bien la phase de conception ?
  • Si un MOE a déjà été choisi par les copropriétaires en assemblée générale, a-t-il les compétences pour piloter le projet sur le volet technique et l’aspect financier ?

Si vous répondez positivement à l’une de ces questions, il ne sera pas nécessaire de demander l’assistance d’un AMOA. Une agence de maîtrise d’œuvre intégrée comme Reanova pourra vous accompagner.

Mais si vous avez besoin de mûrir votre projet ou si vous êtes perdu face aux options qui s’offrent à vous, il peut s’avérer intéressant de faire appel à un AMOA.

Sur quels critères choisir un AMOA ?

L’AMOA doit posséder des connaissances et un niveau d’expérience qui lui permettent d’émettre un avis critique sur les choix techniques et architecturaux proposés. De plus, pour mener sa mission à bien, il est nécessaire qu’il maîtrise les compétences de gestion de projet en copropriété. Il doit être capable de s’adapter au public hétérogène que constitue le syndicat de copropriétaires et de guider au mieux le syndic.

Pour évaluer les AMOA que vous envisagez d’intégrer à votre projet de rénovation énergétique, n’hésitez pas à leur demander de vous fournir, en plus de leurs CV, des références d’opérations terminées, leurs méthodologies ainsi que des livrables (les documents remis aux copropriétaires, aux entreprises…). Ces éléments permettront d’affiner votre choix.

Gardez également en tête que l’AMOA est un consultant : sa responsabilité est donc limitée à son rôle de conseil.

Reanova, un accompagnement complet

Pour accompagner au mieux les copropriétaires, Reanova propose une offre globale. Elle assure la compétence et la responsabilité de la maîtrise d’œuvre, du montage financier de l’opération et du pilotage du projet. Nos équipes composées d’architectes, de chefs de projet, de responsables développement et de chargés de financement peuvent vous assister, à toutes les étapes de votre projet.

Pour faciliter la communication, votre projet sera géré par un binôme bien identifié : un chef de projet et un responsable développement. Ils vous accompagneront dès son commencement et lors des votes en assemblée générale. Ils attesteront de la bonne fin des travaux et veilleront à l’obtention et au bon versement des aides financières.

Vos questions et réponses sur le rôle de l’AMOA

Qu’est-ce qu’un contrat d’assistance à la maîtrise d’ouvrage ?

Le contrat d’assistance à la maîtrise d’ouvrage va définir les missions de l’AMOA. Il permet de mettre en place le pilotage du projet et d’intégrer un planning avec des points d’étape et de validation. Il borne ainsi dans le temps l’intervention du consultant. Il peut également intégrer la liste des livrables attendus pour s’assurer du respect des grandes étapes du projet.

Qu’est-ce qu’un maître d’ouvrage délégué ?

Le maître d’ouvrage délégué est un mandataire : il agit pour le compte du maître d’ouvrage et s’engage à mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour réaliser l’ouvrage. Son contrat lui permet d’accomplir des actes juridiques et de représenter le maître d’ouvrage face à des tiers : administration, maître d’œuvre, entrepreneurs…

Quel est le rôle de la maîtrise d’œuvre ?

Le maître d’œuvre peut être un bureau d’études, un économiste de la construction ou un architecte. Il peut établir les plans du projet, élaborer les documents techniques, coordonner les travaux et assister le maître d’ouvrage dans ses relations avec les entreprises de travaux. Il peut le conseiller dans le choix de ces entreprises. Il conçoit un projet en adéquation avec l’enveloppe budgétaire déterminée.